Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/11/2009

FENRIR

 

loup_garou_07A.jpg

 

 

Le loup de fer a croqué le soleil

Un vilain jour.

Il est sorti, pas de velours,

De la forêt métallique

Avec sa suite

Et s'est campé dans la clairière,

Toute une nuit, tranquille et fier,

Auréolé de brume

Et de lumière de lune.

 

Il a couru quarante tours

Entre les troncs d'aluminium

Avant d'atteindre un jour

La grande ville des hommes

Alors,

Il s'est assis sur le rocher de pénitence

Qui tout en haut de la montagne

S'avance,

Bien au-dessus des fins clochers

Et du fourmillement des toits et des fumées.

 

Il s'est assis, le loup de fer,

Dessus sa patte repliée.

Il a compté les cheminées

Et les toitures des usines

Et les machines,

Et sur un signe,

Il a lancé toute sa horde et ses petits

Dans la vallée.



 

 

 

11:13 Publié dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : loup, soleil, machines

20/11/2009

LES CORBEAUX

Les corbeaux que novembre amène avec lui

Défilent en colonie,

Là-haut.

Leurs redingotes mal boutonnées

N'enveloppent qu'à moitié

Leurs corps flétris.

Et le vent souffle là-dedans

Et les transperce infiniment

Et les meurtrit.

Et cela va, et vient, lutte, bataille et crie

Dans la tourmente

Et se démembre

Et se déhanche.

 

Quand  leur nuage noir

A la tombée du soir

Soudainement

S'abat en tournoyant dessus les champs

Jusqu'à ce qu'ils s'égayent

Pour la relève,

C'est pour chercher

La semence des blés

Comme ils faisaient naguère ripaille

Des yeux des morts sur les champs de bataille.

 

D'autres viendront

Qui les suivront,

A leur heure,

Car les corbeaux sont les grands nettoyeurs

Qui jamais ne se lassent,

Du temps qui passe.

 


 

 

 

11:23 Publié dans Poèmes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : corbeaux, redingotes, morts